Nos nombreuses années de présence sur le continent africain nous ont permis de mieux comprendre les enjeux sociaux, économiques et environnementaux auxquels les communautés font face. Et les défis sont nombreux.

La demande d’électrification et d’infrastructures est de plus en plus forte car elle conditionne à la fois le développement des industries et le bien-être des personnes.

Pour autant, l’Afrique n’est pas vierge d’infrastructures : là où elles existent déjà, Siemens s’emploie à les moderniser afin d’accroître leur efficacité et la compétitivité des entreprises, de réduire leur empreinte écologique et enfin d’améliorer la sécurité du personnel, tout ceci notamment grâce à des systèmes de contrôle à distance.

Mais les machines ne sont rien sans les hommes. C’est pourquoi nous avons développé des synergies avec de nombreuses universités et écoles techniques africaines. L’objectif est de former sur place de futurs ingénieurs et techniciens et de leur fournir du matériel de pointe, similaire à celui qu’ils retrouveront sur les différents sites industriels.

En introduisant une logique orientée vers la digitalisation au sein même de la formation, nous permettons à l’Afrique de devenir compétitive et de devenir une figure de proue du marché mondial.

Nous sommes convaincus que chaque entreprise a le devoir de servir la société, non pas à court terme, mais de manière pérenne, pour le bien des générations futures. C’est la raison pour laquelle nous souscrivons à une approche « business to society », car nous aspirons à créer des liens et à servir la société à travers toute l’Afrique.