Les villes sont bien plus que la somme de leurs citoyens ; elles sont l’avant- garde de la révolution digitale et de véritables laboratoires où les nouvelles technologies sont éprouvées. Au 21ème siècle, les infrastructures municipales tiennent compte de la qualité de vie. L’IT et l’analyse de données peuvent et vont augmenter de manière significative la qualité et l’efficacité des services, tout en diminuant les coûts.

Au Maroc, Siemens a fait la démons- tration de sa technologie SCADA à Marrakech, tout en proposant les mêmes solutions à cinq autres villes du pays.

Le système SCADA de Siemens veille sur la qualité des eaux et du réseau électrique de Marrakech

La RADEEMA, Régie Autonome de Distribution d’Eau et d’Électricité de Marrakech (l’une des plus grandes régies du Maroc), a fait appel à Siemens et son système d’acquisition et de contrôle de données (SCADA) pour gérer les réseaux électriques, d’épuration et de distribution d’eau de la métropole.

Analyser et anticiper le développement des réseaux constitue un enjeu de taille pour cette ville de près d’un million d’habitants qui affiche une impressionnante croissance écono- mique, sociale et culturelle. La ville souhaite également préparer ses infrastructures à une croissance démo- graphique ainsi qu’à une fréquentation de touristes de plus en plus importante.

Avec le système Energy Grid Control, la RADEEMA est en mesure d’éviter les pannes et les pertes sur le réseau, d’intervenir plus rapidement en cas de problème et de gérer plus efficacement les équipes sur le terrain.

Un succès de plus pour Siemens qui propose aussi ses systèmes SCADA dans les villes de Tanger, Fès, Rabat, Tétouan et Kenitra.